On part où ? Rome

Retrouvez ici une sélection d’informations extraites du guide.

TOP 10

 
Le Colisée
Monument emblématique de Rome, le Colosseo est impressionnant de l’extérieur comme de l’intérieur, de jour comme de nuit. Construit sous Vespasien et Titus (70-80), c’est le plus grand amphithéâtre romain. Des chiffres… colossaux : 49 m de hauteur, 80 arcades, 450 m de circonférence, 50 000 spectateurs. L’inauguration dura 100 jours, 2 000 gladiateurs et 5 000 fauves furent sacrifiés. On ne faisait pas les choses à moitié à cette époque !

 
Le Foro romano
Cœur de la vie sociale de la Rome antique, le Forum Romain a traversé les siècles. Pillé, saccagé, abandonné, il est aujourd’hui l’un des sites de Rome les plus visités. Le Forum était une place à vocation commerciale, politique et religieuse et possédait les plus beaux édifices de la ville. Forum signifie “l’endroit en dehors“ car il fut construit sur un marécage situé à l’extérieur de Rome. Au fil des agrandissements de la ville, il en devint le centre.

 
Le Palazzo Valentini
Vestiges archéologiques et projections multimédias se mêlent pour présenter l’histoire de la Rome antique d‘une façon ludique. Grâce à l’utilisation bluffante de la technologie, le Palazzo Valentini entremêle vestiges réels et reconstitutions pour vous transporter, comme par magie, dans la Rome antique.

 
La fontaine de Trevi
La Fontaine de Trevi est l’une des plus célèbres fontaines du monde. Elle se lit comme un livre d’images consacrées au thème de l’eau. Durant l’Antiquité, l’empereur Auguste fit construire un aqueduc pour approvisionner le quartier en eau. Aujourd’hui, c’est la même source qui coule et qui est transportée par le même aqueduc, et cela depuis plus de vingt siècles. Incroyable, non ? La fontaine, quant à elle, a été construite au XVIIIe siècle.

 
Le Palazzo Doria Pamphilj
Ce palais privé est grandiose. L’intérieur rappelle celui du château de Versailles, en un peu plus petit, bien sûr ! Sur les 1 000 pièces qui le composent, on ne peut visiter que quelques appartements et découvrir leur mobilier d’origine : décorations de stucs, miroirs, dorures. Ce palais possède même une magnifique galerie des Glaces.

 
L’explora, Museo dei Bambini
Interactif et très ludique, ce musée dédié aux enfants offre une pause distrayante aux petits entre les visites plus classiques. Le principe de ce musée est simple : apprendre en faisant soi-même. Les enfants peuvent ici traire une vache (une fausse, rassurez-vous), jouer au dentiste, faire des vagues, produire de l’électricité. A partir de 4 ans.

 
Les parcs de la villa Borghese et du Pincio
Faux obélisque, horloges à eau, promenade à dos de poney ou sur de drôles de machines, ces deux parcs vous réservent d’agréables moments. Cette oasis de verdure de 120 ha se compose du parc de la villa Borghese qui se prolonge, à l’ouest, par le parc du Pincio. Vous y trouverez de vastes pelouses ponctuées de petits lacs et de statues.

 
Le Palazzo Massimo alle Terme Museo nazionale Romano
Ce musée n’est pas le plus connu mais, pourtant, il recèle des fresques et des mosaïques antiques que vous ne verrez nulle part ailleurs. Pour aiguiser la curiosité des bambini, descendez directement au sous-sol du Musée national romain où une vitrine renferme une poupée et des petits bijoux ayant appartenu à la petite fille de Grottarossa et voyez à quoi ressemblaient les jouets il y a 2 000 ans.

 
Le Laghetto dell’EUR
Que diriez-vous d’abandonner un peu l’auguste compagnie des empereurs et d’organiser un déjeuner dans une barque pour amuser les bambini ? Les Manginbarca sont de petites barques parfaitement équipées pour pique-niquer sur l’eau, avec table, glacière vide, couverts, parasol. Tout est prêt pour vous accueillir. Succès garanti auprès des enfants !

 
Ostia Antica
Cet ancien port de la Rome antique, fort bien conservé, donne une idée assez précise de la vie quotidienne dans l’Antiquité. À seulement 45 min en train de Rome, Ostia Antica est un site antique d’exception. Son état de conservation permet de comprendre réellement comment les gens vivaient dans l’Antiquité. Étant donné la grandeur du site, on peut y déambuler à son rythme et au calme. Un véritable avantage pour les enfants.

 

Nos parcours

 

Parcours n° 1

Pour découvrir la vie sous la Rome antique, visite du Colisée et séance multimédia dans une maison romaine, puis Forum Palatin pour voir ce qu’il reste de la grandeur de Rome et, pour finir, les musées du Capitole ou une vue panoramique sur la ville depuis le Vittoriano.

• 9h30 • Visite du Colisée, l’un des emblèmes de Rome. Vous y croiserez des gladiateurs, très pacifiques, qui vous attendent pour faire une photo.

• 11h • Rendez-vous Via dei Fori Imperiali. Face à la sortie du métro, tournez à gauche. À 150 m, vous verrez quatre cartes en marbre qui racontent la fabuleuse histoire de l’expansion de l’Empire romain.

• 11h30 • Dirigez-vous maintenant vers le Domus Romane du Palazzo Valentini, qui présente une éblouissante reconstitution de maisons de la Rome antique. Commentaires en français à 11h30 seulement, sur réservation.

• 12h30 • Déjeuner dans les environs (voir notre sélection d’adresses p. 92).

• 14h30 • Visite du Forum. N’oubliez pas de prendre le livret de jeux enfants car il y a un “jeu dans le Forum“ pour les bambini. Les fans d’archéologie poursuivront avec le Palatin.

• 16h • Sinon, empruntez la sortie “Capitole“ et, selon l’état de vos têtes et de vos jambes, voici deux options pour finir la journée : les musées du Capitole pour les amateurs de grands musées ou la terrasse du Vittoriano pour admirer une très belle vue sur Rome.

 

Parcours n° 2

Découverte des grands sites touristiques qui font la renommée de Rome (Spagna, Navona et Trevi), d’un des plus beaux musées (Borghese) et du Panthéon.
(Parfait le lundi où de nombreux musées sont fermés.)

• 10h • Départ de la Piazza di Spagna. Après avoir contemplé la fontaine, montez les escaliers (rien que 138 marches !) pour atteindre l’église de la Trinité-des-Monts et profiter d’un beau panorama. Poursuivez jusqu’au Palazzo Zuccari, dont l’incroyable façade ornée de monstres encadrant porte et fenêtres va amuser les enfants et plaire aux photographes.

• 11h • Redescendez et prenez le temps de flâner dans les rues qui partent de la Piazza di Spagna (del Corso, del Babuino, dei Condotti, Margutta). Ici se concentrent les boutiques les plus chics de Rome.

• 12h30 • Direction la Piazza del Popolo où vous pourrez admirer l’obélisque, les fontaines et les deux églises identiques. Et avant de quitter la place, faites une photo souvenir sur le dos d’un sphinx.

• 13h • Déjeunez chez Antica Focacceria San Francesco ou achetez de quoi faire un pique-nique et allez manger sur l’herbe dans le parc de la Villa Borghese.

• 14h15 l Montez les escaliers vers la villa Borghese et arrêtez-vous quelques instants pour profiter de la magnifique vue depuis le Pincio.

• 14h30 • Que diriez-vous d’un pédalage en famille sur un riscio (un vélo pour quatre) ? À pied ou sur roues, ne manquez pas les étonnantes horloges à eau qui se trouvent Viale dell’Orologio. Et pour les amateurs d’art, une visite de la Galleria Borghese s’impose. Quant aux amis des animaux, direction le Bioparco et sa faune exotique.

• 16h30 • Prenez le bus 116, direction Gianicolo et descendez Via del Tritone pour rejoindre la célèbre fontaine de Trevi. Et comme tout le monde, jetez-y une pièce et faites un vœu.

• 17h30 • Direction maintenant le Panthéon. Avant d’entrer, admirez la fontaine qui se trouve sur la place de la Minerva et l’église Santa Maria Sopra Minerva. Observez la curieuse statue de l’éléphant portant un obélisque sur son dos. Envie d’une douceur ? Laissez-vous tenter par les glaces de Grom.

• 18h30 • Rejoignez la Piazza Navona. Il y aura certainement foule mais prenez le temps d’admirer les trois fontaines.

 

Parcours n° 3

Cet itinéraire démarre par les musées du Vatican, suivis par la visite du château Saint-Ange pour finir par une agréable balade dans les ruelles du Trastevere.

• 9h • Visite des musées du Vatican et notamment la fameuse chapelle Sixtine (réservation en ligne quasi indispensable).

• 12h • Petit tour à la basilique Saint-Pierre. Si vous êtes (vraiment) très en forme, montez dans la coupole pour admirer la vue panoramique sur Rome.

• 13h • Passez chez Eat’s au Coin Excelsior pour faire quelques courses si vous voulez pique-niquer.

• 13h30 • Pique-nique derrière le château Saint-Ange ou dégustation d’une des meilleures pizza al taglio de la ville au Pizzarium.

• 14h30 • Visite du château Saint-Ange.

• 16h • Balade le long du Tibre pour rejoindre le Trastevere et ses petites ruelles au charme typiquement romain. Nombreux glaciers aux alentours pour un moment de fraîcheur.

• 18h • Continuez à longer le Tibre et traversez l’île Tibérine (possibilité de faire le jeu du livret enfant “l’île Tibérine“). Puis rejoignez le ghetto, l’ancien quartier juif, et flânez un peu dans ce petit quartier très agréable et dépaysant.

 

Parcours n° 4

Voici un parcours qui allie le superbe site antique d’Ostia et la baignade, si le temps le permet.
(Tlj sauf lundi)

• 9h30 • Prenez le train à la gare Piramide, direction Ostia-Lido et descendez à Ostia Antica (trajet 30 min pour 1,50 €, départ toutes les 15 min).

• 10h30 • Visite de l’ancien port d’Ostia, incroyablement bien conservé, construit sur les mêmes plans que Rome. Cette visite va vous permettre de comprendre la vie au quotidien dans une cité antique, grandeur nature. C’est un peu Rome, sans les immeubles modernes et les voitures, ou Pompéi, en mieux conservée.

• 13h • Quittez le site et rejoignez en 10 min de marche le centre-ville, un charmant bourg médiéval, où vous trouverez de nombreux restaurants.

Si le temps se prête à la baignade

• 14h30 • De la gare d’Ostia Antica, prenez le train jusqu’à l’arrêt Lido Centre (deux arrêts), et rejoignez à pied les plages aménagées et payantes. Pour accéder aux plages gratuites, poursuivez jusqu’au terminus Cristoforo Colombo (deux arrêts de plus) et, à 10 m, prenez ensuite le bus 07. Choisissez l’un des sept arrêts “Cancelli“ (on voit les portes d’entrée des plages depuis le bus).

• 15h • Baignade.

• 17h • Retour en train jusqu’à la gare Piramide. Comptez 40 min de trajet.

Si le temps ne se prête pas à la baignade

• 14h30 • De la gare d’Ostia Antica, prenez le train jusqu’à la gare Termini.

• 16h Empruntez le bus 3 (direction Thorvaldsen) jusqu’à l’arrêt Aventino-Circo Massimo pour aller à la Bocca della Verità et vérifier si vous dites bien toujours la vérité. Sur la Piazza Santa in Cosmedin, jetez aussi un œil sur les deux temples antiques, avant de traverser le pont pour rejoindre l’île Tibérine et faire le jeu du livret enfant “l’île Tibérine“.

• 16h45 • C’est le meilleur moment de la journée pour vous promener dans les ruelles typiques du Trastevere ou, entre le 1er avril et le 30 octobre, faire une croisière sur le Tibre.

Rome pour tous les goûts

Que vos loustics soient des archéologues en herbe, des puits de science, de futurs artistes ou simplement des enfants curieux, voici des suggestions de visites selon leurs centres d’intérêt.

Pour les petits archéologues
• Le Colisée, emblème de Rome
• Le Forum, pour son riche passé
• Le Palazzo Valentini, et ses vestiges magnifiquement mis en valeur
• La Via Appia Antica, pour fouler les plus vieux pavés
du monde
• Ostia Antica, les ruines d’une cité romaine
• La villa Adriana, pour découvrir la maison d’un empereur

Pour les princes et les princesses
• La Villa Farnesina et ses superbes fresques
• Le Palazzo Doria Pamphilj, magnifique palais
• La Villa d’Este et ses magnifiques jardins

Pour les petits scientifiques
• Explora, pour comprendre la vie des adultes
• La centrale Montemartini, pour le mariage de l’antique et de la modernité

Pour les artistes en herbe
• La Galleria Borghese, pour voir les œuvres des grands maîtres
• Les musées du Vatican et la chapelle Sixtine
• Les musées du Capitole et les sculptures antiques
• La villa Médicis et ses jardins
• Les musées d’art contemporain MAXXI et MACRO, pour leurs architectures insolites
• Les studios Cinecitta

Pour respirer le grand air
• Le parc de la Villa Borghese avec ses horloges à eau, ses jeux pour enfants, ses statues
• La Villa Pamphilj, le plus grand parc romain

Pour le panorama
• La coupole du Vatican, pour les courageux
• La colline du Janicule
• La dernière terrasse du château Saint-Ange
• La terrasse du monument à Victor Emmanuel
• Le Pincio à la Villa Borghese

Pour les petit(e)s ami(e)s des animaux
• Le Bioparco
• Promenade à dos de poney sur la colline du Janicule
• Les tortues de la Villa Doria Pamphilj
• Le Zoomarine pour ses numéros de dauphins et de phoques
• Les centaines de chats en liberté, notamment au Largo Argentino dans le ghetto.
• La bénédiction des animaux le 17 janvier à l’église Sant’Eusebio

 

JOURS FÉRIÉS ET FÊTES

Jours fériés

Rome n’est pas une ville morte mais l’activité est réduite les jours fériés. La plupart des sites et musées sont fermés les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai. Fermeture anticipée les 24 et 31 décembre. Certains restaurants restent ouverts, mais les commerces sont pour la plupart fermés (sauf certains commerces de bouche).

Capodanno (1er janvier)
Epifania (6 janvier)
LunedÌ dell’Angelo (lundi de Pâques)
Festa della Liberazione (25 avril)
Primo Maggio (1er mai)
Festa della Repubblica (2 juin)
Festa di San Pietro (29 juin)
Ferragosto (15 août)
Ognissanti (1er novembre)
Immacolata Concezione (8 décembre)
Natale (25 décembre)
Santo Stefano (26 décembre)

Rome en fêtes

L’année est ponctuée de nombreux événements religieux ou non, culturels, folkloriques et, pour certains, très originaux. Voici nos préférés pour faire la fête en famille.

5janvier : Epifania
La nuit du 5 janvier, les enfants peuvent rencontrer la Befana sur la Piazza Navona. Une sorcière, un peu père Noël et un peu père Fouettard, qui offre des friandises aux enfants sages et du charbon à ceux qui ne l’ont pas été.

17janvier : Benedizione degli animali
Voici une célébration religieuse qui va plaire sans nul doute aux amis des animaux. Dans la petite église de Sant’Eusebio all’Esquinilo, les propriétaires d’animaux en tout genre se pressent pour faire bénir leurs bébêtes. Chats, chiens, poissons rouges, perruches, perroquets, vaches, cochons… toute l’arche de Noé va défiler devant vos yeux. Les heureux propriétaires reçoivent même un certificat de bénédiction.

Février-mars : Carnevale
Le carnaval se déroule les dix jours qui précèdent le mercredi des Cendres. Dans les rues se succèdent des défilés en costumes, tous plus loufoques les uns que les autres. Des manifestations pour enfants et adultes accompagnent la liesse populaire.

Le 19 mars : San Giuseppe
La Saint-Joseph est une fête religieuse importante pour les Romains. Pour les non-croyants, c’est surtout l’occasion de goûter aux zeppole, des beignets frits fourrés à la crème.

Fin mars-début avril : Mostra delle Azalee
Les escaliers qui mènent depuis la Piazza di Spagna à la Trinité-des-Monts sont ornés à cette période de milliers de pots d’azalées.

Mars-avril : Pasqua
Pâques est la plus grande fête chrétienne. Les croyants affluent de toutes parts au Vatican et, par extension, à Rome. La semaine précédant le dimanche de Pâques est appelée la Semaine sainte et connaît également des cérémonies particulières.

Mars-avril : Settimana della cultura
Cette Semaine de la culture est un élément majeur de la politique culturelle italienne. Durant cette semaine, de nombreux musées et sites archéologiques ouvrent gratuitement au public, parfois même tard le soir. C’est aussi l’occasion de découvrir des sites habituellement fermés au public.

21 avril : Natale di Roma
Les Romains fêtent la naissance de leur ville, avec plus ou moins de régularité, depuis la fin de l’Antiquité. De nos jours, cette Romaia est célébrée par des spectacles et des défilés en costumes historiques, sur les sites antiques.

Mi-juin à août : Roma incontra il Mondo
“Rome rencontre le Monde” est une grande manifestation qui se tient dans le parc de la Villa Ada. De nombreux spectacles d’artistes étrangers ou régionaux sont programmés, des stands proposent des articles artisanaux et de la nourriture des pays présents.

29juin : Festa di San Pietro et Paolo
Rome fête ses martyrs, saint Pierre et saint Paul. La place Saint-Pierre accueille des spectacles, lanceurs de drapeaux, concerts classiques. La coupole de la basilique Saint-Pierre est illuminée et, en soirée, un feu d’artifice est tiré depuis le château Saint-Ange.

Juillet : Festa de Noantri
Cette fête est purement romaine et, plus exactement, propre au seul quartier de Trastevere. Elle a lieu courant juillet. Il s’agit, à l’origine, d’une fête religieuse en l’honneur de la Madone du Carmel, avec son lot de processions et cérémonies. Les habitants du Trastevere l’ont transformée en fête laïque, avec de nombreuses animations publiques, des stands d’artisans et de produits gastronomiques. Le Trastevere est en fête durant huit jours.

15août : Festa della Madonna della Neve
On raconte que le 15 août 352 il aurait neigé sur l’Esquilin. Chaque année, à la même date, lors de la messe qui se tient à la basilique Santa Maria Maggiore, au moment du Gloria, une pluie de pétales de roses est lancée sur les fidèles en souvenir de cette légende.

8 décembre au 6 janvier : Fiera di Piazza Navona
Le plus grand marché de Noël de Rome se tient sur la célèbre Piazza Navona. Au programme : artistes de rue, stands et illuminations le soir. Le marché se termine avec la présence de la Befana (voir Epifania le 5 janvier).

25-26 décembre : Natale et Santo Stefano
De nombreuses cérémonies se déroulent dans les églises la nuit de Noël. Les rues sont superbement éclairées. Notez que l’on fête également saint Stéphane, le premier martyr chrétien, le 26 décembre (jour férié).

31 décembre : Capodanno
Pour la Saint-Sylvestre, tous les quartiers s’animent, notamment la Piazza del Popolo où se déroulent des concerts. Le 1er janvier à 12h a lieu la bénédiction rituelle Urbi et Orbi du pape sur la place Saint-Pierre. À minuit, grand feu d’artifice. Une tradition suivie à chaque Nouvel An, depuis plus d’un demi-siècle : de courageux gaillards font un plongeon de 17 m dans les eaux glacées du Tibre, depuis le pont Cavour.

Feuilleter

Chargement