Découvrez les Nasoni, ces fontaines qui distribuent gratuitement de l’eau à Rome

De l’eau potable fraîche, à volonté et gratuite en plein ville ? Eh oui, c’est possible, c’est seulement à Rome et ça existe depuis 140 ans!

Fontaine Rome

La ville de Rome est l’unique ville au monde qui possède des fontaines dédiées à la distribution d’eau potable publique. Ces fontaines sont surnommées « nasoni » du fait de la forme courbe du robinet qui fait penser à un gros nez (nasone en italien).

Elles apparaissent en 1872, sur l’initiative du premier maire de la capitale réunifiée, Luigi Pianciani. Réalisées en fonte, elles mesurent environ 1,20m de haut. Vous en trouverez certaines aussi en travertino, la pierre locale largement utilisée à Rome.

En réalité, à l’origine, ce n’était pas d’un gros nez mais d’une tête de dragon que l’eau s’écoulait. Elles ont ensuite disparues petit à petit. Aujourd’hui, vous pouvez encore voir ces têtes de dragon dans certaines rues de Rome : Place de la Rotonde près du Panthéon où se trouve l’une des plus anciennes, ou Via des Tre Cannelle (nommée encore via della Cordonata), qui porte ce nom en l’honneur d’une reproduction moderne de la fontaine antique et de ses trois « cannelle » (becs).

Le seul problème, c’est que l’eau s’écoule librement et de manière continue. Les écologistes ont fait remarquer que cette disposition entraînait ungaspillage significatif de l’eau potable. En 1980, la Mairie a modifié de nombreux nasoni en les dotant d’un mécanisme pour réguler l’écoulement de l’eau, mais elle renonça rapidement à ce projet qui se révélait inesthétique, peu pratique et l’eau était chaude en été. Explication : l’écoulement continu de l’eau à une certaine vitesse réduit les temps de stockage dans les tuyaux des canalisations. Résultat : l’écoulement maintient l’eau fraîche. Dans les espaces verts, elle est toutefois récupérée pour arroser les plantations.

Aujourd’hui, on dénombre environ 2500 nasoni dans la commune de Rome, dont 280 à l’intérieur du mur Aurélien. Pour les situer, l’Acea, (Société des services hydrauliques, électriques et environnementaux) à l’occasion de son centenaire, a réalisé une carte (traduite en anglais et en italien) pour les touristes. Elle présente tous les nasoni installés dans le centre historique de Rome.

Par ailleurs, plusieurs applications gratuites que vous pouvez télécharger avant votre départ : I nasoni di Roma – Water finder in Rome (Iphone et Ipad) et Nasone d’Italia (Android) existent.

Si vous avez envie d’acheter un souvenir original, allez donc faire un tour dans la boutique historique de Franchi Argentieri (Via Tor di Nona, 60) ; vous y trouverez des petites reproductions de nasoni en argent, fait main.

Petite astuce : les becs des nasoni sont pourvus d’un trou sur leur partie haute. Il permet de se désaltérer facilement en bouchant le bec principal. Le divertissement est garanti du côté des enfants (mais aussi des adultes), car selon la pression exercée sur le bec, l’eau sort plus ou moins fortement : attention aux éclaboussures !

Crédit photo : Fotolia – Giampaolos

Céline Bosal -

partager cet article avec Facebook partager cet article avec Google+ partager cet article avec Twitter partager cet article avec Email partager cet article avec Print Friendly
Chargement