La grattachecca, une spécialité romaine et rafraîchissante !

Gratta..quoi ? vous n’en avez jamais entendu parler? Normal, cette boisson ne se trouve qu’à Rome…

La grattachecca

La base de la “grattachecca” est très simple : un bloc de glace, du sirop et des morceaux de fruits.
On parle de “grattachecca” parce que le bloc de glace est “gratté” (grattare) avec un racloir spécifique. Le terme “checca“ désignait les gros blocs de glace qui autrefois étaient utilisés pour réfrigérer les aliments quand les frigos n’existaient pas encore. C’est un vrai sport et il est plutôt plaisant de voir les marchands, souvent âgés, gratter avec entrain un bloc de glace (parfois de plus de 1m de long !) qui semble dur comme du roc et ne fond jamais ! …mystère.
Une fois la glace “grattée” et récoltée dans un gobelet en plastique, on y verse un sirop sucré et des cubes de fruits frais. La grattachecca typique est plus rafraîchissante que celle qui mixe le sirop de citron et des fragments de citrons et de noix de coco. Pour les plus gourmands, vous pouvez choisir la version avec les cerises “amarena”. Si les sirops proposés sont de la maison “Fabbri”, vous êtes au bon endroit !
Le verre coûte entre 2 à 3 € et se vend dans des petits kiosques au bord des ruelles et du Tibre. Les Romains les dégustent très souvent durant les chaudes soirées estivales. Vous trouverez donc ces kiosques ouverts jusqu’à très tard, le soir.
A vrai dire, vous pouvez aussi la trouver à Palerme, sous le nom de « grattatella » et à Bari, comme « grattamarianna ».
Ne la confondez pas avec le granité, qui est produit avec une eau mélangée à un sirop ou un jus de fruit et qui est ensuite congelé.

Voici une sélection d’adresses :
- Chiosco Testaccio, via G. Branca, de 2 à 3,50 €
- Sora Mirella, Lungotevere degli Anguillara (croisement avec le Pont Cestio), de 2 à 6 €
- Fonte d’Oro, piazza G. Belli, 3 €
- Sorsi e Morsi, piazzale degli eroi, de 2 à 4 €
- Ara Pacis, lungotevere in Augusta, (croisement avec Ponte Cavour), de 2 à 4 €
- Sora Maria, piazza Buenos Aires, de 2,50 à 3 €
- Ponte Mollo, largo Maresciallo Diaz/piazza Ponte Milvio, 3 €
- Giulio Cesare, viale Giulia Cesare 140 (croisement Leone IV) 2,50 €
- Tazza d’Oro, via degli orfani 84, 3 €
- (sans nom), Porta Cavalleggeri, derrière le Vatican, 2,5 €

Crédit photo : © www.romeguide.it

Céline Bosal -

partager cet article avec Facebook partager cet article avec Google+ partager cet article avec Twitter partager cet article avec Email partager cet article avec Print Friendly
Chargement